Comment faire imprimer votre livre ?

Partagez-moi !

où comment faire imprimer relier livre

C’est bien beau d’écrire l’histoire de votre vie ou de votre famille, mais ensuite ? Comment transformer votre œuvre patiemment rédigée en vrai livre ?

Je vous invite pour un tour d’horizon des 3 (principales) possibilités.

Je les ai toutes testées, avec plus ou moins de bonheur…

 

Les reprographes

Les reprographes, ce sont ces boutiques qui proposent des services de photocopies, d’impression et de reliure. Je pense qu’il s’en trouve dans toutes les villes de France, même petites.

Pour faire imprimer, cela peut convenir. Mais si vous voulez autre chose qu’une reliure agrafée, thermocollée ou à spirales, si vous voulez une reliure semblable à celle d’un vrai livre, vous devriez passer votre chemin.

Certains reprographes vous proposeront une telle reliure, mais sachez que la plupart ne possèdent pas les machines professionnelles assurant une reliure de qualité.

Il ne faudra pas bien longtemps pour que les pages de votre ouvrage se détachent une à une (ou par paquets), sous votre regard désolé et impuissant.  J’en ai fait l’amère expérience, avec deux prestataires différents…

Si vous tenez à faire relier votre livre chez un reprographe, demandez à voir sa machine, sachant que ce n’est pas avec une relieuse « de poche » que l’on obtient une reliure solide…

Pour cela, le plus sûr reste de faire appel à un véritable imprimeur.

 

L’imprimeur numérique

L’imprimeur, « le vrai », ne se trouve pas en ville. Ses énormes machines ont besoin de place !

Si vous tapez « imprimeur numérique » ou « imprimerie numérique », vous trouverez des prestataires dans votre région. À savoir cependant :

– tous les imprimeurs numériques ne réalisent pas de livres

– certains imprimeurs numériques ne travaillent qu’à partir d’un certain nombre d’exemplaires.

Cela étant précisé, beaucoup d’autres réalisent des ouvrages en très petite quantité.

Notez aussi qu’un imprimeur numérique n’a pas besoin de se trouver dans votre région. Tout peut se passer par mail, et par téléphone si besoin.

Une fois vos livres imprimés et reliés, vous les recevez par Colissimo ou par transporteur.

Les prix sont très fluctuants : comparez les devis, et la qualité. Parfois, le montant de la facture sera inférieur, voire égal, au prix payé (d’avance) sur une plate-forme en ligne.

L’avantage d’un imprimeur « physique » est qu’il peut vous conseiller, arranger votre fichier PDF si besoin, vous alerter si quelque chose cloche, s’adapter à ce que vous souhaitez.

 

La plate-forme en ligne

Quelle différence entre passer par une plate-forme en ligne et communiquer par mail avec un imprimeur « physique » ? Peut-être l’impression d’être davantage « indépendant » ? Que la procédure est plus souple, plus pratique ? Cela reste à voir, même si vous êtes à l’aise avec l’outil informatique.

On peut aussi penser que cela coûte moins cher, mais ce n’est pas toujours le cas. Certes, le prix de l’impression est parfois moins élevé, mais la livraison n’est pas donnée : normal, puisque les livres sont souvent fabriqués à l’étranger (je précise tout de même que ces plates-formes sont très disparates : cela va de la grosse firme américaine, à l’imprimeur français qui crée sa propre plate-forme en ligne).

En tout cas, vous n’y gagnez pas forcément autant que vous le pensiez.

Ce n’est pas parce que c’est vendu en ligne que c’est moins cher !

De plus, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. J’avais été très déçue par les livres imprimés via un gros site très connu. Il semble qu’il y ait eu des progrès depuis, mais je ne commanderai plus chez eux.

Autre inconvénient : ces plates-formes n’acceptent pas tous les formats de livres, même si la palette est souvent large.

En revanche, ces sites offrent un gros avantage : nombre d’entre eux proposent un outil pour vous aider à créer la couverture de votre livre. En gros, il s’agit de modèles à personnaliser (texte et photo), ce qui est bien pratique si vous ne possédez pas un logiciel de mise en page.

 

D’une façon générale, un imprimeur « traditionnel » s’adapte à votre demande. Avec une plate-forme, c’est à vous de « rentrer dans les clous » qu’elle a fixés.

Pour un petit nombre d’exemplaires, certaines options ne sont pas disponibles partout : possibilité de panacher pages noir et blanc et pages couleur, couvertures rigides, rabats à la couverture, vernis

C’est sans doute de là que vous devriez partir pour choisir votre imprimeur : partez de ce que vous souhaitez pour votre livre (un aspect luxueux ? le prix le moins cher ? une couverture rigide ? un type de papier particulier ? etc.), et voyez qui peut satisfaire au mieux vos désirs. 

Partagez-moi !

8 réflexions au sujet de « Comment faire imprimer votre livre ? »

  1. bonjour, merci de votre article, j’ai envoyé la semaine passée mon PDF chez collibri pour impression de mon livre…

    • Bonjour Christian ! Et si vous m’accordiez une petite interview pour le blog ? Ce serait l’occasion de nous raconter tout ça 🙂

  2. Bonjour. Merci pour tous vos bons conseils. Je suis en train de faire un brouillon de mes souvenirs pour mes petits enfants qui me l’ ont demandé. Je peins à l’aquarelle, et je voudrais écrire mon livre sous forme de carnet de voyage, avec des photos aussi. Quand je vais avoir créé ce carnet, à qui dois-je m’adresser pour faire imprimer plusieurs exemplaires ? Pensez-vous que cela sera possible ? Pour le moment je n’ai fait aucune mise en page. Je peux adopter n’importe quel format bien que le A5 me semble confortable… Merci de prendre en compte mes inquiétudes. Très cordialement. Françoise.

    • Bonjour Françoise,

      vous n’avez pas d’inquiétudes à avoir, car les trois types de prestataires ci-dessus pourront vous imprimer des livres au format A5 et en petit nombre d’exemplaires.
      Assurez-vous simplement que le papier choisi mettra vos aquarelles en valeur.

      Avec tous mes encouragements pour ce livre très prometteur !

  3. Bonjour Hélène,

    Merci de toutes ces informations. Demeurant près d’une ville universitaire, Montpellier, j’étais persuadé trouver « chaussure à mon pied » pour faire imprimer ma « saga familiale ». Hélas j’ai découvert au fur et à mesure tous les inconvénients que vous décrivez. Alors je me suis tourné vers les imprimeurs « pro » locaux. Résultat ? Je résume :  » Nous ne sommes pas en mesure de répondre à vos attentes « . On est très poli dans la région.

    Mais je ne lâche pas. Je veux produire un livre de qualité. Je parle du contenant bien sûr. Quant à la qualité du contenu, je laisse seuls juges mon fils et mes petits enfants à qui ce livre est destiné. Néanmoins je serais heureux qu’un jour celui-ci trouve sa place dans leur bibliothèque et qu’ils puissent le consulter sans que les pages s’éparpillent. J’ai pu suivre les traces de mes ancêtres depuis 1650 jusqu’à aujourd’hui. Ce serait dommage que je ne puisse offrir un bel écrin a toutes ces vies. Vous m’avez donné quelques pistes que je vais explorer. Je vous tiendrai informée. Encore merci pour vos informations.

    Bien à vous.

    • Bonjour Jean-Pierre,

      ce serait effectivement dommage de ne pas offrir un bel écrin à l’histoire de vos ancêtres. Vous allez trouver !
      Si cela vous tente, il existe une 4e possibilité : faire imprimer les pages, puis les apporter à un artisan relieur. Certains sont même de véritables artistes !

      Tenez-moi au courant, oui, avec plaisir 🙂

  4. Bonjour,

    Merci pour ces renseignements, Hélène.
    En me promenant l’autre jour sur le net, je suis tombée sur le blog d’une américaine qui expliquait qu’elle avait fait imprimer l’histoire de sa famille par un site qui fait des livres photos en différents volumes correspondant aux différents chapitres.
    J’ai trouvé l’idée séduisante car facile à mettre en oeuvre et pouvant convenir si on a pas mal de photos à partager (sachant qu’on peut aussi faire des pages 100% texte).
    Bien cordialement,

    • C’est vrai Christelle, merci de parler des livres-photos. Beaucoup de plates-formes d’impression en ligne proposent cette option (en plus des sites spécialisés dans les livres-photos).

      En tout cas, je crois que la plupart permettent de panacher texte et photos. Cela peut être une solution pour Françoise, par exemple !

      C’est très pratique pour faire une mise en page d’aspect professionnel. Avec deux gros inconvénients, en revanche : le nombre de pages, souvent limité à une centaine (cela peut être vite atteint 😉 ) et surtout les prix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *